PRAGUE MAI 2008 un voyage offert pour nos 40 ans de mariage... 

déjà, vue de l'avion,
la Moldau du musicien nous promet quelques charmes

voici la merveilleuse carte postale de la ville aux cent clochers avec le pont Charles où se presse la foule

pas de chance pour vous:

les photos seraient plus jolies avec du soleil

 

 

 

 

 

 

Dans
STRARE NOVO

 

voici la grande avenue centrale

 

 

 

 

 

d'innombrables façades sont décorées révélant une richesse passée

 

voici par exemple le fronton du Palais Adria

 

dans
Stare Novo

chaque coin de rue mérite un cliché

tout en haut de la grande avenue le Palais National est un vaste musée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'escalier du Palais National est déjà un chef d'oeuvre

 

 

 

 

 

 

ici se trouve le muséum d'histoire naturelle

et le panthéon à la gloire des grandes figures tchèques

 

 

 

 

vue du Palais,
Vaclaské Namesti
(ou place Venceslas)
rivaliserait avec les Champs Élysées

statue équestre de St Venceslas

 

 

 

je ne dis rien de l'immense jardin botanique où nous nous sommes trouvés enfermés à 18heures pile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la cathédrale orthodoxe
St Cyrille et Méthode,
achevée en 1736,
nous met plein les yeux des dorures du baroque

enfin nous voici près du fleuve Vltava où se dresse la célèbre
"maison qui danse"
de 1996

 

 

 

 

 

 

 

 

 

toujours dans Stare Novo
ce petit square est bien peuplé


ce tram aux couleurs chatoyantes emmène au zoo...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le Jardin des Franciscains
joue les élégants

 

 

 

 

 

STARE MESTO,
la Vieille Ville,
fait suite vers le Nord à Stare Novo

notre métro nous laisse aujourd'hui devant le magnifique
Palais Municipal où fut proclamée l'indépendance de la Tchècoslovaquie en 1918

la Tour Poudrière le côtoie

 

d'une terrasse voisine,
on domine Stare Mesto avec les flèches de
Notre Dame de Tyn

..............................

 

 

 

 

 

 

la Tour Poudrière
du XVe siècle est plus jolie sur fond de ciel bleu

avec ses élégants clochers, Notre Dame de Tyn, construite au XIVe siècle, dominent Stare Mesto

 

 

plus loin au fond se découpe le silhouette de St Nicolas sur l'autre rive de la Vltava

impossible d'approcher les murs de cette église
Notre Dame de Tyn,
toute entourée de maisons,

on y rentre d'ailleurs par un passage dans une maison

enfin nous voici sur la très fameuse place centrale
Starometski Namesti

 

 

observez ici les pavés

absolument toutes les rues, toutes les places sont en pavés plus ou moins usés, disjoints et irréguliers, ils font le malheur de nos pieds de touristes ambulants qui dès le 3e jour cherchent partout les bancs pour s'asseoir

prévoir de bonnes chaussures

approchons-nous du mémorial central dédié à Jean Hus
et de l'église St Nicolas

reposant pour les pieds:
la visite peut se faire en calèche

 

en arrière-plan le prestigieux Palais Kinsky

de ce balcon Gottwald annonce en 1948
le régime communiste

 

 

Jean Hus fut brûlé comme hérétique en 1415

sa statue dévoilée 500 ans plus tard symbolise le réveil tchèque

 

 

 

 

au coin de Starometski Namesti

l'horloge astronomique donne sa magie à la ville de Prague

chaque heure une foule compacte veut voir passer les douze apôtres aux fenêtres,

voir la Mort frapper les coups

et entendre chanter le coq

 

 

 

dernier regard vers Starometski Namesti

 

 

 

 

nous entrons dans la
"voie royale" qui nous conduira au Pont Charles

 

 

 

du monde entier,
on vient se marier à Prague

la cérémonie est vendue clé en main

ici un couple vietnamien

 

la voie royale traverse la place Mala Namesti

avec son puits surmonté de dorures

de là, la visite de la ville se fait en vieux tacots

quatre atlas soutiennent la façade du Palais Clam

 

 

 

 

enfin,
tout près du Pont qui porte son nom,
voici l'empereur Charles IV
qui a créé l'université de Prague en 1348

 

 

 

 

 

 

le Pont Charles,
réservé aux piétons,
conduit à
MALA STRANA et HRADCANY, ce qu'on traduit "le Château" au centre duquel trône
l'église St Guy

 

les artistes s'y installent

nous sommes au Printemps de Prague!

 

 

 

à l'extrémité du pont fonctionne la roue à aube d'un vieux moulin à eau

 

 

 

 

 

partout des superbes parcs permettent de se reposer

 

ici un jardin au pied du "Château"

nous continuons
la "voie royale"

au pied du Château,
dans MALA STRANA,
pénétrons d'abord dans
St Nicolas
avec sa coupole

 

le style baroque
du milieu XVIIIe c'est l'exubérance des peintures et des dorures

 

 

 

 

 

la coupole et la chaire sont des merveilles

 

 

 

 

 

le maître autel est impressionnnant par sa peuplade d'angelots et des saints vénérés par les jésuites

 

 

 

rien n'est trop brillant!
chaque recoin est habillé

 

 

 

admirez l'orgue et ses anges musiciens


l'apothéose de St Nicolas est un des plus grands plafonds peints du monde

 

 

 

 

 

quelle majesté dans ces statues gigantesques!

 

 

 

 

 

 

 

 

sur la place les démarcheurs n'ont pas de peine à nous convaincre d'acheter un billet de concert

 

Mozart
Vivaldi
Smetana
Dvorjak

avec un quator de professeurs du Conservatoire de Pragu

les ambassades sont logées dans des immeubles historiques

voyez les détails

 

 

 

 

 

depuis MALA STRANA et le Château, que présage l'effet de cet arc-en-ciel?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à gauche la tour de télévision puis St Nicolas

voici donc la grille d'entrée du Château avec ses gardes

fer forgé ouvragé
statues colossales
et ...

vautours dans le jardin

 

 

 

 

 

toujours dans Mala Strana,
la plus vieille taverne médiévale au décor d'un réalisme poignant

 

 

 

 

 

revenons par le
pont Charles

 

 

 

 

 

 

il est orné de statues
de chaque côté

à peine si ce garde à l'épée est anachronique

 

 

 

ou ce maure
au sabre de cuivre

quelle évocation!

 

 

 

 

 

 

 

 

la lumière du soleil couchant facilite la caricature

 

 

 

 

 

 

 

 

personne ne manque de toucher le piédestale de
Jean Népomucène
en faisant
un voeu

 

 

 

 

 

ce nas-relief évoque la vie des moines défricheurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sous tous les angles ce sont des chefs d'oeuvre

 

 

 

 

 

 

ce cliché sonore
n'a pas de prix

 

 

 

 

pour une piècette
on lève le chapeau

 

 

c'est un beau soir
sur Prague

 

 

 

un moment merveilleux

 

 

à vous couper le souffle

 

 

 

 

dernières lueurs sur Starameski Namesti
et la façade de
Notre Dame de Tyn

déjà Jean Hus s'est estompé

 

 

 

 

 

 

dans la minute qui suit c'est le calme nocturne
tout relatif

 

 

l'heure est au spectacle

 

 

 

 

Mozart
partout à l'affiche

 

 

c'est l'opéra
Don Giovani
en italien

 

 

 

 

 

dans le magasin
c'est Pinocchio qui va nous tenter!

la démonstration est concluante

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dans toutes les rues on invite au concert

 

 

 

 

 

 

 

 

les étudiants du Conservatoire
ont leur succès

à Prague
la musique est omniprésente

 

 

 

 

 

 

 

 

voici même la tuna venue de Barcelone

 

 

 

 

 

 

en plein coeur de Hradcany, dans les remparts du "château",
nous sommes au pied de St Guy (St Vitus)

l'idée nous vient de gravir les 263 marches de la tour

 

 

la toiture est remarquable

croisée des toits

 

 

 

 

mécanisme de l'horloge

 

 

 

 

vu de là-haut
le pont Charles
avec sa foule
qui rappelle l'Avignon des papes

 

 

 

 

 

 

 

de belles mozaïques à l'extérieur

 

 

 

 

 

 

 

 

à l'intérieur l'imposant tombeau de St Jean Népomucène

 

 

 

 

un porte-lampe au chapiteau d'une colonne

mais surtout de splendides vitraux
magnificence des couleurs

laissons traîner les yeux

 

 

dans le Château,
la Salle Vladislas est unique pour son vaste plafond décoré

 

 

 

 

figurent au plafond les armoiries des chevaliers

 

 

 

pour le plaisir des héraldistes

 

 

 

 

 

travaux datés
1749 1772...

 

 

 

 

 

nous quittons le Château avec ce regard vers la Vieille Ville

 

 

 

les toits du "château" plongent vers les méandres de la Vltava

 

 

ce soir-là
le château vu de l'autre rive est simplement magique et féérique

St Jacob est ouvert pendant l'office,
entrons à l'abri

 

 

 

l'encens disperse ses senteurs sous la voûte baroque

 

 

 

la chaire a l'importance qu'elle méritait

 

 

 

 

 

 

 

 

le choeur est bien rempli

 

 

 

 

 

 

l'orgue est majestueux

 

 

 

JOSEFOV,
le quartier juif,
est célèbre pour son vieux cimetière aux milliers de tombes superposées pendant des siècles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un symbole sur une pierre tombale indique une profession

 

 

 

 

la pomme de pin au-dessus est signe d'intelligence

nous pénétrons dans une synagogue

 

 

 

 

décidément Jean Hus
s'est bien mouillé
historiquement

 

 

 

 

 

il nous reste à découvrir
VISHERHAD
un peu plus au sud

 

 

nous ferons le tour des remparts en passant près de la Rotonde

nous nous recueillerons sur les tombeaux de Smetana et Dvorjak
fleuris pour ce printemps

 

 

 

 

notez que le R de Dvorak comporte un signe au-dessus qui donne la prononciation"dj"
la langue tchèque est parfaitement phonétique et on s'amuse à entendre les noms de stations dans le métro

 

 

 

 

 

Visherhad domine superbement
le fleuve Vltava

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sous le ciel menaçant,
la colline boisée de Petrin
dans Mala Strana
nous attend
avec sa mini-tour Eiffel

 

 

 

 

 

 

 

 

nous prendrons le téléphérique

voici la dame de fer

dans la verdure
ces statues récentes

à la mémoire des victimes du communisme

ou hymne à l'amour

 

 

 

 

autre point de vue sur la ville depuis la tour de Petrin

 

comment s'en lasser?

 

 

chaque soir amène son nouveau point d'orgue romantique

 

 

 

 

 

 

 

 

tableau naturel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

au bord de la Vltava
on attend le touriste dans une barque ou dans le ballon captif qui montera au-dessus du Pont Charles

il nous manquait un sommet :
grimpons comme les "babies"
à l'assaut de la Tour de Télévision
216 mètres!

 


nous parvenons au restaurant où les clients ne se pressent pas...

cela nous prépare à l'avion du retour

 

 

il nous faudra quitter
l'Hôtel Dum

qu'on a eu du mal à retrouver le premier soir dans la périphérie d'une capitale d'un million d'habitants

bien moins luxueux
mais tellement mieux placé,
l'Hostel Ritches

 

 

nous y croisons des jeunes du Canada, de Pologne, du Portugal et de... Manchester
(le soir du match de coupe!)

 

le chauffeur de notre taxi de nuit a appris le russe lorsque c'était une obligation
puis l'anglais que tous les jeunes connaissent à Prague

 

 

 

dernier coup d'oeil à la Vltava

 

 

 

 

 

les quais nous font penser qu'il faut rejoindre Nantes

 

 

 

 

 

 

 

repas du soir à Josefov
on se remet au goût français

ça se visite :
http://www.chezmarcel.cz/

 

 

 

 

remarquez qu'il manque un hublot sous le i de Wings
c'est notre place!
peu importe il n'y a rien à voir au-dessus des nuages

 

 

 

autoroutes parisiennes humides...
bientôt Roissy!

 

 

 

 

vous l'aurez compris
Prague mérite
une semaine de votre vie.


un merci chaleureux!

n'hésitez pas à m'écrire boiteau.rene @orange.fr <- sans espace avant @ 
cliquer ici pour l'accueil du site où d'autres dépaysements vous attendent