26 août 2010

nous quittons Orly avec
Corsairfly,
assis derrière l'aile droite,

ciel nuageux

Par le hublot
nous apercevons
la Tour Eifel

dans la grisaille

nous survolons la région parisienne

nous voici au-dessus de la mer de nuages

nous passons au-dessus des Alpes

après avoir essayé de dormir... nous voyons sur un écran que le but approche

 

 

St Paul

 

son ciel bleu,
sa jetée,
ses canons
face à
l'Océan Indien,


en arrière-plan, sa route gagnée sur l'océan

 

son marché
couleur locale

au "cimetière marin" repose le poète Leconte de Lisle

né à St Paul
en 1818

chef de file des
"parnassiens"

 

 

on connaît de lui :

"Midi, roi des étés, épandu sur la plaine, Tombe en nappes d'argent des hauteurs du ciel bleu...

"Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage Prennent des goélands, vastes oiseaux des mers...

l'Albatros etc.

cet habitant du cimetière marin
est bien vivant
au crépuscule nous gagnons en voiture
un gîte d'étape
à Dos d'Ane

 

 

la fillette nous accueille avec entrain
dans son cadre verdoyant

 

premier crépuscule au-dessus de la Possession

Nous voici prêts pour les grandes randonnées
dans ce décor très impressionnant


 

 

Nous dominons le magnifique
cirque de Mafatte

 

passage par des échelles au-dessus du vide 

notre sommet aujourd'hui :
Verre Bouteille

c'est la plus belle balade, assez facile,

à ne pas manquer!

et nous redescendons vers Dos D'Ane
comment se lasser de ce panorama extraordinaire?

 

 

 

 

 

 

 

 

cette sentinelle à plumes domine
Dos d'Ane,
la Possession,
l'Océan

 

 

 

 

 

la flore est exubérante

Marceline à mis des roses de porcelaine pour nous accueillir au gîte
Brise de Mer

à Petite Ile

cliquer ici
pour visiter le gîte

depuis les champs de canne à sucre
le spectacle de l'océan

c'est la côte sud

chaque dimanche,
la plage de
Grand Anse,
fort bien entretenue, est très animée avec les barbecues

Sur la côte Sud-Est,
à St Philippe,
la lave est venue tomber dans la mer

les vagues se heurtent à la dureté des roches de basalte

les rouleaux annoncent
une mer agitée

l'arc en ciel
est suspendu dans l'humidité du ciel pourtant bleu

à l'Entre Deux,
nous recommandons la démonstration de la fabrication du fameux "café pointu"
à l'ancienne,

 

si délicieux,
réservé aux fins gourmets

Marie-Françoise PAYET,
à l'Entre Deux,
02 62 39 52 28

est une des dernières brodeuse au point de Cilaos.

Elle est née à Ilet à Corde, c'est
le Père Boiteau

qui l'a baptisée
en 1927,
"c'est un saint! répète-t-elle.
Chaque semaine il montait au village par les cordes, et rendait visite à chaque famille."

comment on tire les fibres de choka

Elle utilise aussi les feuilles de choka,


une agave
très répandue à l'Entre Deux

la spécialité de
Marie-Françoise Payet :


des savates en choka teinté,

très décoratif!

à Bon Accueil


au-dessus des Makes,

un sentier est aménagé
dans la végétation luxuriante

 

à gauche
premier stade des fougères

fougères géantes
épanouies
en parasol

oiseau du paradis

change écorce

dernier stade des fougères

 

 

Bois Court

 

nous dominons Grand Bassin

 

Grand Bassin

ne peut plus s'atteindre par le lit de la rivière devenu dangereux

le Voile de la Mariée

à Grand Bassin

vu de Bois Court

à Bois Court,

au terminus de la route est aménagée une horloge aquatique sur le lieu de pique-nique

coucher de soleil sur la zone de baignade de Grand Anse

 

 

depuis
la Fenêtre

au-dessus des Makes

nous observons Ilet à Cordes

et Cilaos en contre-bas

 

Chaque jour dès 11heures
les nuages couvrent les sommets

 

la rambarde sera bien utile! les ouvriers ont le coeur gai

 

la Réunion vient d'être classée patrimoine de l'humanité par l'UNESCO
(grâce à leurs efforts!).

 

Nous atteignonts
Piton Cabri

à la Fenêtre

les efforts d'aménagement touristique sont appréciables

 

Stella Matudina

au-dessus de
St Leu, côte Est

est une ancienne unsine de canne à sucre transformée en musée

 


 

 

Les grues y déchargent encore les "cachalots" de leur précieuse cargaison de canne arrivant des champs.

Tout sera broyé pour donner un bon jus sucré

Petite Ile

 

il faut absolument faire la promenade du Piton Grand Anse

Voici l'îlot qui donne son nom à Petite Ile:

notre gîte
Brise de Mer
est sur les hauteurs de gauche

 

 

cliquer ici pour accéder à la page du gîte

 

le site de Piton Grand Anse mérite d'être mieux connu
en contrebas,
la plage de Grand Anse,
déserte en semaine,
avec son carré de baignade
peu profond,
où s'observent des poissons multicolores

 

 

 

 

 

 

la Plaine des Grègues

au-dessus de Petite Ile

est célèbre pour son curcuma

 

 

 

 

 

ici vous dégustez toutes sortes de confitures fabiquées sur place,

 

accueil chaleureux à la Maison du Curcuma
chez
"mémé Rivière" cliquer pour voir le site"

 

 

 

ce sont les racines du curcuma qui sont utilisées

le Gouffre

à l'Etang Salé

nature exubérante
les araignées, protégées par la non-utilisation des pesticides détruisent les insectes nuisibles

fougères
lianes

à profusion

fleurs de multiples espèces
quel artiste ferait mieux?
jour maussade,
les vacoas
de Grand Anse

7 octobre
jour de manif pour les retraites
à St Pierre

la plage est désertée

ça nous fait penser à nos filles...

 

 

il fait très chaud dans la rue ce matin-là

Air Austral
fait sa pub pour Nantes en 2011

le ciel perd de son bleu

nous pique-niquons sur la plage de
St Pierre
Terre Sainte avec
sa jetée,

ses arbres impressionnants

 

où sont donc les racines?

 

le mauvais temps est menaçant

le vent violent provoque de belles vagues

 

les trombes d'eau s'abattent sur St Pierre

 

les champions internationaux du surf sont encore là

 

le temple Tamoul ne se visite que sur rendez-vous

nous ne verrons que l'extérieur 
nous pénétrons dans le cirque de Salazie
nous montons en voiture jusqu'au Col des Boeufs

tout au cours du circuit voiture les kiosques sont nombreux

fini la voiture le reste se fait obligatoirement à pied, on devine pourquoi!

Nous sommes dans "la Plaine des Tamarins"

c'est le nom de ces arbres

au passage les crapauds buffles vont nous surprendre par le croassement assourdissant qu'ils émettent (on criyait à un hélico)

 

sans les rondins le sentier serait glissant

 

 

 

 

 

St Antoine est passé par là pour accrocher sa barbe

 

 

 

 

 

 

 

 

aire de
pique-nique avec sièges naturels en tamarin
plafond blanc
descente dans les profondeurs du cirque de Salazie

nous avons préféré la passerelle vers la Nouvelle

à la traversée des torrents de la "Rivière des Galets"

les cascades ne manquent pas 
enfin là-bas tout au fond nous apparaît Marla
nous arrivons par la chapelle 
nous allons manger du coq! 
 

au petit matin l'hélico va faire des rotations depuis le Col des Boeufs (accessible en voiture)
jusqu'à Marla

nous partagions notre gîte avec un couple allemand

nous voici sur le chemin du retour

derrière nous le Col de Taïbit

l'hélico continue ses rotations
un élevage de cerfs

 

passage de torrent sous les filaos
au revoir Marla

 

 

 

à Sainte Rose,

la coulée 1977 s'est arrêtée juste avant l'entrée dans l'église Notre Dame des Laves et a continué de chaque côté,
étonnant non?

 

marché de
St Joseph
sous la pluie

 

il fait chaud, les vêtements sèchent vite!

c'est de la bonne race coquine

St Joseph

sortie de la mosquée

C'est la grande fête musulmane 
spectacle tout à fait inhabituel dans le ciel :
Jupiter se trouve à la pointe du croissant de la lune avant l'apparition des étoiles

 

 

St Philippe

 

le merle huppé est habitué aux ardeurs des vagues sur la lave

 

le basalte est une roche extrêmement dure où les flots se cassent

le "souffleur" du petit port de St Philippe

Au jardin des Parfums et des Épices,
visite incontournable,

Patrick Fontaine nous fait profiter de la propriété de ses ancêtres qui ont su garder les arbres au lieu de planter de la canne à sucre

les arbres sont muticentenaires

 

 

 

 

 

 

variété inimaginable de fleurs

 

 

 

 

délices de couleurs

 

 

 

 

inimaginable mélange de plantes rares
ah, les parfums!
une malvoyante dans le groupe
va toucher l'anthurium
jolies fleurs du café
ma préférence ira à la
liane de jade

les cabosses de cacao

 

et le merle huppé

peut-on se lasser de ce paradis terrestre?
merveilles de la nature!

la vanille est une liane qui grimpe sur n'importe quel support

 

le Jardin des Parfums et des Epices est un producteur d'excellence

 

ici la vanille n'est pas échaudée, elle garde toute sa richesse

on entend dans toute l'île le roucoulement particulier de la tourterelle

les grandes coulées traversent la route

ici se trouvait la statue de la Vierge au Parasol,
elle a été retirée à temps avant la coulée

 

merci pour la pause de remplacement

côte Ouest

l'Anse des Cascades

est un lieu bien humide

 

les bambous géants y sont bien arrosés

 

 

l'Anse des Cascades a son petit port

à travers les palmistes rouges nous allons longer la côte jusqu'à Notre Dame des Laves

c'est une belle randonnée un peu acrobatique
il faut imaginer la musique incessante

 

un orchestre bien sympathique nous accueille spontanément au belvédère d'observation du volcan :

au loin (mais aussi tout près de la route),
la vapeur des eaux de pluie s'évapore toujours en pénétrant sous la coulée de 2007

 

 

au départ de Petite Ile très tôt le matin (pour éviter le bouchon vers St Pierre),
il faisait nuit et humide sous les nuages,

nous voici au-dessus de la Plaine des Cafres


au cratère Commerson,
très profond,
un bâton de marche

bascule jusqu'au fond!

 

 

 

dominant la Plaine des Sables,
nous marchons jusqu'au bout du rempart de droite :
le Morne Langevin

la photo rend mal l'immensité du paysage en contrebas du Morne Langevin

oui, au fond c'est bien lui, le Volcan de la Fournaise,
(15 jours avant une éruption, il n'y a pas de "rougeoiments"!)

 

observer les teintes rouges dans la Plaine des Sables

 

la Plaine des Sables vue du Pas de Bellecombe

le poids lourd donne idée de la superficie :
4 Km de route cahotique depuis le col jusqu'à l'enclos

 

 

 

 

 

nous retrouvons après un an le refuge de la Fournaise et sa mer de nuages

il est tenu par les descendants d'un pirate nommé Picard

la descente dans l'enclos se fait plus facilement que la montée au retour...

 

 

devant nous le cratière Formica Leo,

au fond la Fournaise que nous visiterons par le sentier du flanc droit

on se retoune en s'éloignant

 

il faut suivre les flêches blanches

visite de
"la chapelle Rosemond"
l'artiste peintre avait bon goût
 

attention vent violent!
un mètre plus en arrière on tombe dans le fond du cratère Dolomieu

 

15 jours plus tard les coulées de magma rouge recouvriront la descente de graviers qui bouge déjà

à l'horizon, la côte Sud

nous marchons sur l'or

ou sur des sculptures naturelles

attention aux trous!

parfois les lichens sont décoratifs

Dernière rando !

en voiture nous atteignons le Maïdo

en arrière-plan, le Grand Bénard, interminable!
nous partons donc de l'autre côté

nous dominons le Cirque de Mafatte

au fond le Col de Taïti
avec en dessous les hameaux de la Nouvelle et Marla

à droite le Grand Bénard

belle nature! nous croiserons des zébus querelleurs qui ont sauté leur barrière

au revoir Petrite Ile et son cardinal chanteur

 

 

nous nous envolons pour Mayotte

 

au loin St Denis et la côte Est de la Réunion!

 

Nous passons au-dessus de Madagascar

retour sur la page d'accueil du site